L’art de la visualisation et la loi de la croissance

La visualisation ça s’apprend !

Savez-vous ce qui fait la différence entre quelqu’un de compétent et quelqu’un d’excellent? Dans le domaine sportif, les études ont démontré que ce n’est pas seulement la préparation physique qui influence le rendement mais également l’attitude mentale.

La forme psychique est tout aussi importante que la forme physique sinon plus. On ne peut plus se fermer les yeux sur cette réalité. Si on ne veut pas rester sur son appétit et se contenter de moins, il faut progresser et aller de l’avant. Les facteurs mentaux font maintenant partie de cette nouvelle maîtrise psychologique du destin. Si on veut devenir un être à succès et rayonner, alors il faut s’y appliquer. En prenant notre place, on n’enlève rien à personne. Alors qu’au contraire, si on ne la prend pas, on se prive soi-même de l’abondant déploiement de son propre destin.

La vie veut être heureuse et florissante. Et pour ce faire, elle a besoin de notre collaboration et de notre complicité. Les techniques de préparation mentale sont exclusivement des outils de mise en place des ressources qui existent déjà en nous. Il suffit d’apprendre à développer ses talents et sa concentration pour bien définir la qualité des représentations mentales qui sont à notre disposition. Un cerveau à qui on ne présente aucun choix ne choisit pas. Si on établit visuellement un choix à faire, il devra s’exécuter.

En proposant des images que nous avons choisies, il devient plus facile de comprendre le mécanisme de réussite que notre cerveau peut atteindre pour réaliser la commande qu’on lui a passée. Pas d’images, pas de choix. Le cerveau va opérer sur une base de performance physique mais sans vision. C’est un affaiblissement des ses capacités compétitives.

La seule compétition qui est saine est celle que l’on se livre à soi-même. Pour atteindre des buts, il faut se dépasser et surpasser ses limites. Toute compétition qui nécessite d’écraser ou de rabaisser l’autre est une concurrence déloyale. C’est soi-même alors qui se rabaissons le plus. Et tout ce volet là est d’une grande futilité. C’est toujours avec soi-même qu’il faut mesurer ses progrès en fonction de ses propres objectifs. S’améliorer fait partie du déploiement de la vie, car tout ce qui ne progresse  pas régresse. Il faut devenir non pas concurrentiel mais créatif, c’est d’un naturel plus humain.

« La visualisation créatrice est la technique qui utilise l’imagination afin de réaliser ses désirs. Elle n’a rien de nouveau, d’insolite ou d’étrange puisque chaque jour, à chaque instant même, vous vous en servez. C’est la puissance naturelle de l’imagination, l’énergie créatrice fondamentale de l’univers à laquelle vous avez recours constamment, que vous en soyez conscient ou non… La visualisation créatrice vous ouvre les portes de la générosité et de l’abondance naturelle de la vie… L’imagination est votre aptitude à créer dans votre esprit une idée ou une image mentale. » Shakti Gawain.

Quel que soit votre objectif, c’est en portant régulièrement l’attention de votre mental sur l’image choisie et sur le sentiment d’accomplissement que cela vous procure que vous allez créer les conditions pour sa réalisation. Apprendre à concentrer son mental de façon efficace est en soi une technique à apprendre et à mettre en pratique si l’on veut se doter d’une plus grande liberté d’action et de croissance. Et la loi de la croissance, en plus de nous faire progresser, elle fait également progresser tous ceux qui entrent en contact avec vous.

Les commentaires sont fermés.